Variante : De La Perrière à Saint-Germain-de-la-Coudre par Igé (TCP)
>>
Accueil
>
En itinérance
>
Le Tour des Collines du Perche (TCP)
>
Variante : De La Perrière à Saint-Germain-de-la-Coudre par Igé (TCP)
La Perrière

9. Variante : De La Perrière à Saint-Germain-de-la-Coudre par Igé (TCP)

Forêt
Panorama et paysages
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette randonnée est la variante de la septième étape du circuit de huit jours et de 220km, le Tour des Collines du Perche.
Après avoir quitté La Perrière la randonnée pénètre en forêt domaniale de Bellême, en ressort au Sud dans une campagne très vallonnée et arrive sur la commune de Vaunoise avec son relief de cuesta cénomanienne. Après Igé, le parcours se poursuit par de petites routes tranquilles, puis de très beaux chemins creux.
À La Perrière, le site de l’Éperon avec sa vue sur les limites du Perche et le Maine est magnifique (faire le tour du cimetière à pied). L’ancienne cité fortifiée de La Perrière détruite par les Anglais en 1428 a tous les attraits d’une petite capitale. Son bâti si particulier et le nombre de ses monuments témoigne d’une activité passée importante. Visites guidées: voir le syndicat d’initiative derrière la mairie.
En sortant de La Perrière, le Château de Montimer et sa tour du moyen-âge apparaissent dans leur écrin de verdure.
Le parcours passe juste à coté du «Chêne de l’École», l’un des plus beaux arbres de cette magnifique forêt domaniale.
Vaunoise est un village-rue très agréable.
Avant Igé, au centre du bois de La Roche, on passe par une belle motte féodale.
À Igé, on peut voir au bout de son allée le beau Château de Lonné (privé).
Avant d’arriver à Saint-Germain, le hameau de «La Trousseminière» est une merveille de hameau percheron resté dans son jus.

Les 2 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Le chêne de l'école

    En 1927, ce chêne a été dédié à l'Ecole Nationale des Eaux et Forêts dont il tire son nom.
    Il s'agit d'un chêne Cécile né en 1666 (sous le règne de Louis XIV) qui a donc plus de 350 ans et qui force l’admiration, avec une circonférence à hauteur d'homme de 4,55 mètres et  42 mètres de hauteur.
    Hauteur à la couronne de 22 mètres, volume total en bois de 36 m3, volume du fût 29 m3.

  • Histoire

    La motte de la Roche d'Igé

    Cette motte castrale, dite Roche d’Igé (Rupe Ialgeo) faisait partie du système défensif des marches de la seigneurie des Bellême établi au cours du XIème siècle.

    Couronnée par une tour défensive en bois et torchis, cette motte artificielle était accompagnée à sa base d’une basse-cour, le bayle, protégée par des fossés et palissades.

    En 1082, le seigneur de la Roche, Hugues de Salgey, se vit destitué de ses biens par la terrible Mabile de Bellême. En guise de vengeance, celui-ci assassinat Mabile dans son château de Bures-sur-Dive en s’introduisant nuitamment dans la chambre de cette dernière pour lui trancher la gorge. Pourchassé par les fils de cette dernière, Hugues de Salgey dût quitter la Normandie pour s’enfuir en Italie, dans la région des Pouilles, où il finit ses jours.


Description

C'est le même départ que pour l'étape 7.
Suivre le GR
®22. Prendre la petite rue vers le Nord entre la mairie et la terrasse du Relais d'Horbé. Continuer sur 100 mètres et prendre la première petite route à droite qui devient ensuite chemin de terre. Beau point de vue à gauche sur la campagne de La Perrière et en face sur le Château de Montimer et son pigeonnier au premier plan (XVe siècle).

  1. Même chemin que pour l'étape 7 : au bout du chemin, prendre la route tout droit en face , et 100m plus loin, la D210 direction Bellavilliers. Longer le Château de Montimer et 250m plus loin, prendre un petit chemin à droite en lisière de forêt et le suivre sur 500m jusqu'à une ligne forestière qu'on prend à droite pour remonter jusqu'au Rond de Montimer. Traverser la petite route goudronnée et prendre en face vers le Chêne de l'École, arbre remarquable qu'on verra sur la gauche 700m plus loin. Continuer tout droit sur 150m.
  2. Même chemin que pour l'étape 7 : au carrefour, prendre à gauche le chemin barré. La marque 169 est à votre gauche. Après environ 1,5km sur cette route empierrée, au sortir de la parcelle 165, on croise la Route Forestière de L’Hôtel au Franc.
  3. Départ de la Variante. Quittez le GR®22 et poursuivez en direction de l’Hôtel au Franc, en prenant sur votre droite un chemin plus étroit et au dénivelé important sur une centaine de mètres. Laissez à cet endroit la variante de Bellême de l'étape 7 du TCP qui continue sur le GR®22 et emprunte une allée forestière qui monte à votre gauche.
  4. Dans la montée raide, à un replat, abandonner le chemin qui continue en montant tout droit (impasse) pour prendre le sentier de droite, en direction des maisons que l'on aperçoit et retrouver la petite route de l’Hôtel au Franc. Beau point de vue à droite sur la campagne très accidentée d’Origny-le-Butin.
  5. Traverser la petite route qui relie Les Batailles à La Perrière et prendre le chemin qui monte en face vers le lieu-dit l'Érable. Beau point de vue à gauche sur le hameau Les Batailles. Poursuivre tout droit. Arrivé à l’Hôtel Beaumont, le chemin débouche sur la petite route qui relie Les Batailles à Origny-le-Butin.
  6. Tourner à gauche et faire une centaine de mètres.
  7. Prendre le premier chemin à droite, à La Cointaudière : long et très beau chemin, le panorama est splendide. Le sentier aboutit sur une petite route goudronnée, tourner à droite jusqu'à la D955, axe très fréquenté du Perche, que l'on traversera immédiatement en raison d'une bonne visibilité des deux côtés mais avec prudence !
  8. Une fois de l'autre côté, longer la D955 vers la gauche sur une cinquantaine de mètres, puis, prendre le chemin herbu sur la droite. Ce beau chemin traverse une zone humide, un petit pont de bois, vermoulu, est sans doute à éviter, lui préférer le chemin de contournement. Puis monter tout droit vers La Pinardière.
  9. Traverser la cour de ferme. Remarquer le Gros Houx aux dimensions exceptionnelles sur la gauche et faire une halte pour profiter de la magnifique vue à 360°. Poursuivre tout droit sur la route goudronnée qui entre dans le bois. 600m plus loin, prendre à gauche la petite route qui relie Vaunoise au Gué de la Chaine sur 130m.
  10. Tourner à droite sur le sentier qui s'enfonce à travers bois au niveau du lieu-dit Le Pavillon. Sur le plateau belle vue sur Bellême et le Château des Chaises à droite, poursuivre tout droit à travers champs. Au bout d'1km environ, le sentier débouche sur une petite route goudronnée, la prendre à gauche et continuer tout droit jusqu'à la D274. Traverser celle-ci et la suivre sur 30m vers la gauche.
  11. Prendre le chemin à droite, tout en laissant la petite route qui part en face vers la Bigotière. Suivre le chemin qui longe le Bois de la Roche sur environ 2,2km. À la fourche, là où le chemin goudronné devient empierré, prendre le chemin creux à gauche. Très beau point de vue sur la campagne à droite.
  12. Au lieu-dit Charbon Blanc, prendre le premier chemin en épingle sur la gauche qui entre dans le bois de la Roche. Au bout d’un kilomètre, en haut de la côte, on longe sur sa gauche les vestiges d'une motte féodale qui vaut qu'on s'y arrête un instant.
    Au sortir du bois, continuer tout droit. Le sentier débouche sur une petite route goudronnée, tourner à gauche et descendre à travers le hameau tout droit jusqu’à la D938, autre voie à grande circulation. Prendre à gauche la départementale sur 100m (vers Igé - centre, que l'itinéraire ne traverse pas, mais que vous pouvez rejoindre en quelques enjambées).
  13. Prendre la première petite route à droite juste après le pont qui traverse La Même. Traverser la belle allée du Château de Lonné puis, au calvaire, traverser la D276.
  14. Prendre en face le petit chemin goudronné qui mène au lieu-dit La Cordelière. Après la côte, à Bel Air, prendre vers la droite la petite route, sur 800m, jusqu'à la petite route qui va à Enquais.
  15. Poursuivre à gauche, traverser Enquais puis prendre tout droit le chemin qui fait un virage à gauche puis à droite. Rejoindre un carrefour en T.
  16. Prendre sur la droite et traverser le hameau de La Belle Vacherie. Au goudron, continuer tout droit jusqu’à la D285. Poursuivre à gauche sur 200m jusqu'au prochain carrefour.
  17. Virer à droite en direction de La Dagrière et rejoindre le prochain carrefour.
  18. Prendre tout droit, en laissant sur votre droite la belle allée qui rejoint le hameau du Village (hébergements possibles). Continuer tout droit dans un beau chemin creux, sous couvert d'arbres, qui descend doucement jusqu'au carrefour de plusieurs chemins.
  19. Prendre celui qui est immédiatement à droite et que l'on suivra tout droit. Le chemin devient goudronné à hauteur de la Guérinière, et qui aboutit à un carrefour en T avec une petite route. À gauche toute. Traversez la Garenne et vous arrivez sur la D277.
  20. Prendre la D277 sur la droite (attention à la circulation) sur 600m jusqu’au prochain petit carrefour.
    (vous êtes alors à deux pas du bourg de La Chapelle-Souef).
  21. Prendre à gauche en direction de La Billardière.
  22. Laisser La Billardière sur votre droite et continuer tout droit par le beau chemin creux bordé d’arbres.
    À partir de ce point, le chemin est commun avec celui de l'étape 7 qui vient de Bellême.
  23. Au Chailloué, prendre le chemin goudronné sur la gauche vers La Pingauderie et suivre le chemin qui devient terreux jusqu'à La Trousseminière. Traverser le petit hameau.
  24. Prendre le chemin qui monte à droite après la dernière maison (carrefour en T). On laisse passer un premier chemin qui monte à droite, puis un second et en rejoindre un troisième 20m après.
  25. Suivre ce troisième chemin qui monte à droite (attention à ne pas continuer naturellement tout droit par le chemin qui descend). Continuer sur ce chemin montant en direction du Grand Bois jusqu'à atteindre la D285
  26. Prendre à gauche la D285 sur 1,1km, jusqu'au Village de Saint-Germain-de-la-Coudre. Rejoindre l'église et profitez-en pour visiter la crypte.
  • Départ : La Perrière
  • Arrivée : Saint-Germain-de-la-Coudre
  • Communes traversées : La Perrière, Origny-le-Butin, Le Gué-de-la-Chaîne, Vaunoise, Igé, Appenai-sous-Bellême, La Chapelle-Souëf, Gémages et Saint-Germain-de-la-Coudre

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Plusieurs points de ravitaillements possibles tout au long de cette étape à La Perrière, Igé, La Chapelle Souëf et Saint-Germain de la Coudre (mais là, c’est pour l’étape 8!).
À La Perrière, la belle épicerie de la grande place est bien achalandée pour tout ce qui concerne le pique-nique avec pain de mie. Le vrai pain doit être commandé la veille. Et pour passer une soirée agréable au soir de l’étape 6, deux restaurants et une crêperie entourent la place du village.
À Vaunoise : un café restaurant. Plat du jour en semaine. Terrasse agréable en face de l’église.
Igé est un bourg bien fourni en commerces, boulangerie, boucherie, épicerie, cafés etc…
À Saint-Germain-de-la-Coudre, en fin d’étape, le café "Le Bistrot du Perche" est pour le coup très couleur locale.

Et puis, Nathalie RUBY vous propose de faire un arrêt pique-nique avec visite de ses avions ultra légers sur sa base "Survol du Perche", près de Saint-Germain-de-la-Coudre. Infos : https://www.survolduperche.fr/

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée : 1817SB.


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Perche

Manoir de Courboyer - Nocé, 61340 Perche-en-Nocé

http://parc-naturel-perche.frinfo.tourisme@parc-naturel-perche.fr02 33 25 70 10

Office du Tourisme des Collines du Perche Normand

Bd Bansard des Bois, 61130 Bellême

http://www.cdcpaysbellemois.frsejour@perchenormand.fr02 33 73 09 69

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Parking en face de la mairie

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
35