La Corbonasière
>>
Accueil
>
À pied
>
La Corbonasière
Courcerault

La Corbonasière

Découverte du bocage
Forêt
Histoire et patrimoine
Panorama et paysages
Patrimoine bâti
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Une vraie belle randonnée qui vous mènera de petit bourg en autre petit bourg, de quoi découvrir de beaux points de vus ainsi que de beaux patrimoines bâtis et paysagers. 
Vous pourrez également vous rendre sur un haut lieu de mémoire : l'hôtel Gaulard.
Circuit également réalisable à VTT et à VTC/AE.

Les 3 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Le Bois de Sublaine

    Ce bois privé couvre une sorte de gros pain d'argile à silex et forme un massif d'environ 280 ha. Le peuplement est en majorité constitué de feuillus (chêne, hêtre et châtaignier), et sur quelques terrains plus pauvres, poussent des pins (Pins sylvestres, maritimes ou Larico de Corse). Exploité en taillis, le bois sera "balivé" (les plus beaux arbres seront sélectionnés pour que leur pousse soit favorisée) afin d'btenir des arbres de futaie.

    Sublaine fit partie (au moins dès le XVIeme s. des terres de la seigneurie de la Vove, alimentant des forges en bois de feu. Dans la partie sud-ouest, de nombreuses excavations attestent d'une ancienne extraction de silex destinés à l'empierrement et à la construction.


  • Histoire

    Le vieux Colonard

    Le vieux Colonard fut longtemps le chez-lieu de la commune. Il reste quelques maisons et l'ancien presbytère. Au fond du cimetière se trouvait l'église qui fut démolie en 1858.
  • Histoire

    La Corbonasière

    Ce logis manorial a été construit à la fin du XVI siècle par la famille Quatremère. Entrepris vers 1960, des travaux de restauration ont modifié sa physionomie d'ensemble. Sur la façade, seule l'une des deux baies à meneau vertical a été conservée. On remarquera l'élégance des consoles qui, au faite des pignons, supportent des boules.

Description

Monter le chemin de l'Hôtel Guéret. Au carrefour prendre à droite.
  1. À la croix Saint-Joseph, où l'on venait en procession aux Rogations, tourner à gauche. Peu après l'Hôtel Guéret, pénétrer dans le bois de Sublaine. Le chemin longe, à gauche, une plantation de résineux. À la grande allée, prendre en face le chemin qui s'infléchit légèrement à gauche. Bifurquer ensuite à droite et descendre pour rejoindre le GR®22. Le suivre tout droit, Passer les Arcis (maison en ruine).
  2. Piston possible de 600m A/R : 300 m plus loin, à gauche et à mi-pente, se trouve l'Hôtel Garnier, haut lieu de la Résistance en 1944 (voir POI). Retour aux Arcis. Suivre à gauche le GR®22 qui longe le bois et offre une belle vue sur le bourg de Boissy-Maugis. Au croisement de chemins encaissés, quitter le GR (qui continue à droite) et descendre à gauche pour gagner le hameau du Chêne. Après un coude, prendre en face le chemin d'Éclopechat.
  3. Tourner à gauche pour rejoindre la VC3 : la suivre à gauche sur 200 m. Puis, prendre à droite le chemin empierré qui mène à l'Hôtel Marteau. Traverser le hameau : continuer jusqu'au chemin de l'Ormoie.Tourner à gauche et suivre ce chemin jusqu'à une maison neuve : Les Croisettes. Au carrefour à droite. 150 m plus loin, prendre de nouveau à droite, un chemin de pierre qui conduit au Chailloué : traverser ce hameau.
  4. Peu avant la D 820, emprunter à droite un chemin creux menant au Vieux Colonard. Au hameau, prendre à droite la VC3 sur quelques mètres. Aux dernières maisons, suivre à gauche le GR 22, Le chemin de terre s'enfonce entre deux talus sombres, puis ressort au grand jour. Tourner à gauche, 300 m plus loin.
  5. Laisser à gauche la Rouillerie ; continuer par la Brosse pour regagner la D 9. La suivre à droite sur 260 m. Au calvaire, tourner à gauche. Laisser à droite le chemin des Quatre vents ; continuer le GR tout droit et passer à l'arrière de la ferme des Boussardières : poursuivre jusqu'à un chemin goudronné où l'on abandonne le GR.
  6. Emprunter à droite le chemin des Touches en ignorant à droite le chemin du Tertre. Descendre un chemin creux : tourner à gauche. Franchir le ruisseau du Merdereau. Remonter le chemin de la Marinerie qui débouche sur la D 283, à Courthioust. Tourner à droite. Suivre la départementale sur 250 m.
  7. Prendre un chemin à droite vers le bois de Dambrai. À l'intersection avec une allée forestière, tourner à droite. Suivre la lisière jusqu'au chemin de la Céberderie qu'on laisse à droite. Au carrefour, abandonner la voie goudronnée pour prendre à droite le chemin de la Corbonasière. Suivre la clôture puis prendre le chemin de l'Hôtel Hatry.
  8. 120m avant cette ferme tourner à droite; suivre la haie jusqu'au chemin goudronné du parc. À gauche pour rejoindre la D 9, suivre la départementale à droite sur une centaine de mètres. Descendre à gauche un chemin étroit à son entrée qui longe sur une cinquantaine de mètres le ruisseau du Merdereau. Le franchir sur une passerelle au Gué de Nogent; remonter, couper le chemin goudronné des Noës. Poursuivre tout droit en montant. Le chemin humide par endroits, longe une ancienne carrière de sable et sinue en lisière de bois : jolis points de vue.
  9. À La sortie du bois, tourner à droite, puis aussitôt à gauche : on rejoint alors la D 629 que l'on suit à gauche sur 150 m. Prendre à droite un chemin de terre, ancienne route de Courcerault, en lisière de bois. Retour au bourg par le Champ Hariel.
  • Départ : Courcerault
  • Arrivée : Courcerault
  • Communes traversées : Courcerault, Colonard-Corubert et Mauves-sur-Huisne

Météo


Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Perche

Manoir de Courboyer - Nocé, 61340 Perche-en-Nocé

http://parc-naturel-perche.frinfo.tourisme@parc-naturel-perche.fr02 33 25 70 10

Office du Tourisme Coeur du Perche

22, rue Marcel Louvel, 61110 Rémalard-en-Perche

http://tourisme.coeurduperche.comtourisme@coeurduperche.fr02 33 73 71 94

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Place de l'église

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
17