Le Grand tour de Réno-Valdieu
>>
Accueil
>
À pied
>
Le Grand tour de Réno-Valdieu
La Chapelle-Montligeon

Le Grand tour de Réno-Valdieu

Forêt
Histoire et patrimoine
Panorama et paysages
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

L’un des derniers vestiges de la grande forêt des Carnutes, la forêt de Réno-Valdieu a peu varié dans son emprise depuis le Moyen-âge. Successivement comtale sous les Rotrou, royale dès le règne de Saint Louis et domaniale depuis la Révolution, la forêt offre au randonneur d’aujourd’hui ses sombres futaies et ses lisières lumineuses. Ce circuit est labellisé par la Fédération Française de Randonnée pédestre.

Depuis le bourg de La Chapelle-Montligeon et sa basilique néo-gothique, la rentrée dans le cœur de la forêt se fera progressivement par une alternance de bois et de hameaux, offrant un bel aperçu de la vallée de St Victor-de-Réno. Après une longue traversée forestière, on passera devant l’ancienne chartreuse du Valdieu, mais aussi devant les « Grands Arbres ». Puis le retour, plus campagnard, se fera principalement par les chemins de la lisière ouest, avec ses beaux points de vue.

Les 6 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Le hameau du Courthenou et la forêt domaniale

    En enclave dans la forêt, ce charmant hameau avait autrefois sa vie propre due à l’éloignement relatif du bourg.

    Après le hameau, se découvre la forêt domaniale de Réno-Valdieu.

    Forêt domaniale de Réno Val-Dieu

    Comme ses voisines, elle est une relique de l’immense forêt originelle dite « Silva Pertica ».

    Elle a d’abord appartenu à de grandes familles, puis aux différents comtes du Perche. En 1170, Rotrou IV fait don aux Chartreux d’un grand canton de la forêt de Réno qui prend le nom de Valdieu et que les moines garderont jusqu’à la Révolution. Le reste de la forêt est successivement comtale, royale, puis domaniale.

    Longtemps traitée en taillis, elle est, depuis le milieu du 17ème siècle, gérée progressivement sur le principe de la futaie, majoritairement peuplée de chênes et de hêtres et le résultat est spectaculaire.

    A la saison, elle fait le bonheur des chercheurs de champignons.

     

  • Histoire

    La Maison Forestière de Beauvilliers

    Le chemin derrière Beauvilliers marque la limite de la forêt de Réno et des cantons forestiers donnés aux Chartreux en 1170 par le comte du Perche Rotrou IV. Ils y bâtirent La Chartreuse du Valdieu.

  • Histoire

    La Chartreuse du Valdieu

    Fondée en 1170 par Rotrou IV, comte du Perche, cette ancienne chartreuse a conservé des bâtiments du XVIIIème siècle comme le pavillon d’entrée en briques et, à droite, la chapelle des Dames. Les moines avaient choisi un endroit isolé et sauvage pour suivre la règle de Saint Bruno, empreinte de silence et d’austérité. Ce lieu était dénommé la « Vallée du Diable » ; ils le baptisèrent le « Val-Dieu ».

    Après le départ des Chartreux, en 1791, leur domaine fut mis en vente comme Bien National. Abandonnée, la chartreuse tomba en ruines et ne demeurent que les quelques bâtiments visibles de la route.

    L’ensemble est maintenant en de bonnes mains, le premier étang a été remis en eau et le lieu revit (propriété privée).

  • Flore

    Les grands arbres de la Gautrie

    Par décret du 6 septembre 1993, fut créée la « Série artistique du canton de la Gautrie », composée de deux parcelles contiguës 44 et 45. Cette mesure de classement visait à préserver un ensemble exceptionnel tout en permettant l’étude de l’évolution des arbres d’un point de vue sylvicole. L’origine de ce peuplement remonte aux premières années du règne de Louis XIV. Colbert initia la grande réformation de 1665, imposant aux forêts du Perche le régime de la futaie pour fournir à la marine royale les pièces de bois nécessaires à l’ossature des bateaux.


    De ce magnifique ensemble de chênes et hêtres âgés de 350 ans, pris comme référence dans les écoles forestières, il ne reste malheureusement que quelques spécimens remarquables. En effet, la tempête de 1999 a décimé ces arbres que les forestiers entretenaient avec passion pour notre grand plaisir. Les jeunes peuplements reprennent et l’avenir se prépare dans ce canton au sol propice aux grandes futaies de chênes et de hêtres.

  • Géologie

    Le Chêne d'Oxford

    Prenez le temps d'aller à la rencontre de ce grand monsieur !
  • Histoire

    La lisière Ouest de la forêt

    Le retour vers la Chapelle-Montligeon  suit la lisière de la forêt et la vallée de La Villette par un chemin superbe qui termine idéalement la randonnée.

    Les implantations carolingiennes et les dépendances du Valdieu.

    Différents lieux-dits remontent à l’époque carolingienne. Le Vaumenard, (en lisière), le hameau de Psot, appartenaient alors à l’abbaye parisienne de Saint-Germain-des-Prés et la région procurait à celle-ci une grande partie de ses revenus.

    Après la fondation de la chartreuse du Val-Dieu en 1170, nombre de fermes locales versaient des redevances annuelles aux moines.


Description

Partir par le bas de la Rue Principale, franchir les deux ponts et tourner à gauche après le deuxième, à "Le Moulin d’Yon. Le Petit Moulin". A gauche. Franchir la rivière sur une passerelle et, par un petit sentier, gagner Les Maisons Neuves. Continuer jusqu’à L’Hôtel Baudray.

  1. Passé le hameau, prendre à droite un chemin creux ombragé rejoignant la D 268. La traverser ; dépasser le « gîte de groupe ». Peu après l’entrée du terrain de camping, monter à gauche un chemin sablonneux. A un premier carrefour, obliquer à droite, puis, à un second, en « Y », touner à gauche. Le parcours est humide, obligeant parfois à marcher sur le haut du talus. Arrivé aux Quatre Vents (maison), continuer tout droit (passage humide) pour gagner la Croix Fourmi.
  2. Descendre par le chemin à droite jusqu’au Courthenou. A la sortie du hameau prendre à gauche en direction de l’Etre Blossier.
  3.  Prendre le premier chemin à droite qui traverse un ruisseau, puis, raviné et sinueux mène au creux d’un vallon. Monter à gauche l’allée en forte pente.
  4. Arrivé en haut, emprunter à droite la grande allée entre les parcelles 98 et 99. Au Carrefour de La Haslerie, traverser l’allée goudronnée et poursuivre en face vers le hameau de La Haslerie.
  5. Au bas de la descente, suivre un petit chemin vers la gauche qui mène bientôt à une allée empierrée vers le Carrefour des Grands Ordons. Prendre ensuite la ligne empierrée à droite. Au Carrefour des Fontenelles, suivre à droite l’allée goudronnée sur 350 m.
  6. Tourner à droite au premier chemin (barrière limitant l'accès à l'ancienne ligne du tram Mortagne – La Loupe). Après deux courbes, le quitter par un layon qui monte à gauche jusqu’au Carrefour de la Frette. Au carrefour, deuxième route pierrée à droite jusqu’à la D 8 .
  7. A l’ancienne Maison Forestière de Blanchefontaine, emprunter à gauche la D 8 sur 120 m (PRUDENCE !), puis à droite, en face du panneau triangulaire, une passerelle enjambe le fossé. Continuer sur ce sentier entre les parcelles 55 et 56. Remonter puis redescendre pour gagner la Route Forestière de l’Hôtel Véron. Prendre à gauche pour rejoindre la Route Forestière de Châteauroux (goudron). A droite. Passer devant la Maison Forestière de Beauvilliers.
  8. VARIANTE (raccourci) : à gauche, juste après la Maison Forestière, choisir d'emprunter le circuit « LES CONTREFORTS » : le suivre jusqu’à  La Gautrie et reprendre ensuite la  continuité du circuit « GRAND TOUR ». Sinon, continuer tout droit vers le Carrefour du Valdieu et poursuivre en face sur la ligne pierrée jusqu’au bas de la pente, face à un étang. Prendre ensuite à gauche le chemin en lisière qui mène au Valdieu.
  9. Monter à gauche la route goudronnée. Au Carrefour Desvaux, continuer tout droit, dépasser la Maison Forestière de la Guincendière.
  10. A 300 m prendre le chemin à gauche entre les parcelles 25 et 27. Il mène à un petit étang. A l’extrémité du point d’eau, bifurquer à gauche pour rejoindre un layon forestier, puis à droite entre les parcelles 25 et 27. Gagner une route forestière empierrée. La suivre.
  11. Prendre la première allée à gauche, entre les parcelles 26 et 46. Montée soutenue sur 250 m. Au Carrefour Degraine, prendre à droite par la Route Forestière de la Gautrie (goudron). On découvre les quelques ARBRES REMARQUABLES rescapés de la tempête de 1999. Descendre jusqu’à la D 8 à La Gautrie.
  12. Suivre à droite la départementale sur 100 m (PRUDENCE !). Tourner à gauche pour gagner le hameau de La Béhardière. Goudronné, puis empierré, le chemin longe la forêt jusqu’au Varincent. Continuer tout droit. Au Vaumenard, obliquer à gauche en contournant le hameau. Le sentier mène au hameau de Beauvilliers.
  13. Poursuivre par La Braiserie. Descendre à droite la petite route goudronnée sur 350 m. Prendre à gauche par la Massotière, la Minerie et le Valarchin. Continuer par un chemin de terre qui longe le cours de la Vilette, remonte et débouche sur la route de la Picherie. 250 m plus loin, descendre à droite pour rejoindre la rivière. Puis, suivre à gauche un chemin en herbe qui débouche aux abords du village. Suivre enfin tout droit la rue goudronnée qui débouche sur la place de l’église.
  • Départ : La Chapelle-Montligeon
  • Arrivée : La Chapelle-Montligeon
  • Communes traversées : La Chapelle-Montligeon, Courgeon, Saint-Victor-de-Réno, Saint-Mard-de-Réno et Feings

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Etre prudent lors des deux passages (courts) sur la D8.

Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Perche

Manoir de Courboyer - Nocé, 61340 Perche-en-Nocé

http://parc-naturel-perche.frinfo.tourisme@parc-naturel-perche.fr02 33 25 70 10

Office du Tourisme du Pays de Mortagne-au-Perche

36, place du Général de Gaulle, 61400 Mortagne-au-Perche

http://www.ot-mortagneauperche.frcontact@ot-mortagneauperche.fr02 33 83 34 37

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Près de l’église paroissiale ou en bas de l’avenue de la basilique.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
26