Le Mont Harou (parcours VTT)
>>
Accueil
>
À VTT
>
Le Mont Harou (parcours VTT)
Bretoncelles

Le Mont Harou (parcours VTT)

Découverte du bocage
Panorama et paysages
Patrimoine bâti
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Ce circuit propose un long parcours émaillé de montées soutenues, comme la célèbre côte de Moutiers-au-Perche, village où les maisons semblent vouloir donner l'assaut au Mont Harou (236 m).
Il vous permettra de conforter le fait que le Perche est bien "un pays d'arbres, de haies et des collines".

Les 6 patrimoines à découvrir

  • Architecture

    L'église de Bretoncelles

    Pendant la première moitié du XVIème siècle, l’église de Bretoncelles est entièrement reconstruite dans le style gothique flamboyant.

    Une grande porte permet d’entrer dans l’édifice. Cette porte est couverte d’un tympan très ouvragé et encadré de pinacles de style gothique.

    Deux bas-côtés sont construits, chacun ouvre sur la nef par des arcades en arc brisé. Celui du nord compte trois travées et celui du sud en a cinq. Chaque bas-côté donne à l’extérieur l’apparence d’une seule et même chapelle, ayant son fronton et ses combles indépendants dont les charpentes viennent s’appuyer sur celle de la nef.

    Un clocher de plan carré a été accolé sur la droite de la nef près de la grande porte d’entrée. La tour est une construction massive avec contreforts à ressauts. Le haut de la charpente de la tour est couvert d’un dôme en ardoises couronné d’un lanternon ajouré.

    Deux retables, de style Louis XIII, sont en pierres avec polychromie.

    Guide de visite disponible ICI

  • Histoire

    Le Noyer, un fief seigneurial

    Le Noyer, un fief seigneurial. Cette simple demeure d'un petit hobereau aurait été construite au XVIe. Cette propriété se singularise par sa tour coiffée d'un toit conique. Le profil de sa corniche en talon semble témoigner d'une exacte concordance de temps avec le Petit Courboyer, en Ste Gauburge, dont la tour est datée de 1592.

  • Flore

    La bruyère commune

    La bruyère commune, présente en abondance sur les terrains acides, ensoleillés et bien drainés constitue le restaurant des abeilles !

    Plante utilitaire, la bruyère était utilisée autrefois pour couvrir les loges des sabotiers ou charbonniers. Elle servait aussi au rembourrage des matelas et à la confection de balais.

  • Point de vue

    Point de vue

    Joli point de vue sur la vallée de la Corbionne
  • Architecture

    Eglise Notre-Dame du Mont-Harou

    L'église Notre Dame du Mont Harou, fichée au sommet de la colline, avec l'alignement de ses cinq chapelles aux gargouilles allongées, son abside prolongée d'une absidiole, et son porche roman, force l'admiration. Classée "Monument historique", les premiers éléments architecturaux que l'on a identifiés datent du XIème siècle quand le comte Rotrou III, de retour des croisades, accorda aux moines de l'abbaye de Saint Laumer le privilège de rétablir une vie monastique sur le berceau de leur fondateur, l'ermite Lhomer (VIème siècle).

    Guide réalisé par l'Office de Tourisme disponible ICI
  • Histoire

    Guide de visite du bourg

    Guide de visite réalisé par l'Office de Tourisme disponible ICI

Description

Démarrer en récupérant la route principale, la D 918 : tourner à droite et poursuivre tour droit. Passer devant l'église et tourner juste après, sur gauche, sur la D 294, direction St-Victor-de-Buthon. Après la voie ferrée continuer vers Coulonges-les-Sablons. Tourner à droite vers le Parc et monter sur le plateau.
  1. A une intersection en croix, virer à droite pour redescendre jusqu'au pont de la voie ferrée. Gagner la D 918. La traverser et descendre le chemin d'en face. Franchir la Corbionne sur une passerelle et gagner la D 622. prendre à gauche sur environ 1 km.
  2. Prendre à droite vers la Saussaie. Arrivé à la Martinière, continuer par un chemin empierré conduisant à la Pilotière, puis à la Boisselière. A un carrefour en croix, prendre à gauche un chemin en sous-bois (pente raide). A une intersection en fourche, continuer tout droit.
  3. Au carrefour de la Bouillerie, prendre à droite pour rejoindre la D 38. Suivre la départementale à droite sur 100m, puis prendre à gauche un chemin creux entre deux clôtures grillagées (barrière en bois). Le sentier conduit à une éclaircie (passage d'une ligne à haute tension).
  4. Couper la grande ligne ; continuer le sentier en sous-bois, bordé de deux clôtures grillagées. Passage humide suivi d'une montée avant d'arriver à une double clôture grillagée. Passer entre cette double-clôture (barrière en bois). Bifurquer à gauche et descendre en lisière de bois. Au lieu-dit Le Val, aller tout droit ; passer entre deux étangs. La Saussaie.
  5. A une intersection, prendre à gauche vers la RueAu calvaire, prendre tout droit. La Booz. Bifurquer à gauche vers la Noue Marion. Monter à droite vers Montras (pente forte au départ), en lisière du bois du Mesnil. Arrivé au centre équestre, à droite. Au "Stop" de la Blosserie, prendre à gauche la D 620. Les Jardins.
  6. Au carrefour des Aunais, prendre à droite. Arrivé au hameau, prendre à gauche un chemin de terre menant au Bas de Jonville. Virer à gauche. Traverser la D 620 ; monter sur le plateau boisé (pente raide). Après un virage en épingle à cheveux, le chemin traverse une clairière et pénètre à nouveau dans le bois. Après un passage humide, obliquer à droite. Passage encore très boueux.
  7. Couper la grande ligne et reprendre en face un chemin (barrière) qui s'incurve à gauche. Couper deux fois un layon et rejoindre le chemin de César, humide au départ, que l'on emprunte à droite sur 80m. Sortir de la forêt (barrière) et bifurquer à gauche. Gagner Le Bois au Large par un chemin empierré en lisière debois. Passer Gagné et rejoindre la route du Libérot. Prendre à gauche.
  8. Le Libérot. Prendre à droite un chemin de terre qui s'enfonce en sous-bois. A un carrefour en croix, couper la ligne. Prendre tout droit pour déboucher sur la D 920 face à La Louveterie.
  9. Monter à gauche la D 920. Au second virage descendre à droite (pente forte). A la rencontre d'un chemin (intersection en T), tourner à droite et continuer à descendre par un beau chemin creux, sablonneux, qui débouche au hameau de l'Hôtel Grosset. A  la sortie du hameau, prendre à gauche par un chemin en herbe qui débouche sur la voie communale (5) à hauteur d'un étang.
  10. Tourner à droite. La Tortière. Le Petiit Chesnay. Couper la D 918 (PRUDENCE). Prendre en face le chemin en herbe menant au bourg de Moutiers-au-Perche.
  11. Monter à gauche la rue du Mont Harou (pente forte) conduisant à l'église. Prendre le chemin gravillonné qui, bientôt, pénètre en sous-bois. A la croix, prendre à gauche. Couper un chemin. Redescendre ; couper un second chemin. Prendre tout droit pour déboucher sur la D 618.
  12. Prendre à droite. La Baillère. puis encore à droite par la Badinière. A la sortie de ce hameau pittoresque, monter sur le plateau à gauche en sous-bois. Passer le Gros Fouteau. Les Minières.
  13. Traverser la voie communale (6). Continuer tout droit par un sentier caillouteux et humide par endroits, qui descend rejoindre la D 280. La traverser. Prendre en face à travers bois, puis en lisière.
  14. Arrivé à un carrefour en croix, descendre à gauche un chemin creux qui pénètre dans le Bois du Roy à hauteur d'un étang. Remonter en suivant un sentier pentu et rocailleux qui serpente en sous-bois et débouche sur la D 36, au lieu-dit Les Déserts. Traverser la départementale et prendre en face, puis aussitôt à droite pour pénétrer en sous-bois. Le Pré du Longuereau.
  15. A la Guiardière, prendre à droite. Suivre la lisière du bois de la Chevalerie. Pénétrer en sous-bois pour ressortir à la Gatellière. Arrivé à un espace triangulaire en herbe, descendre à droite par un petit sentier étroit qui débouche sur la D 614 au lieu-dit Les Sables. Descendre à droite pour gagner le bourg de la Madeleine-Bouvet. Prendre à gauche la D 920 puis aussitôt à droite la rue des Sources. Contourner l'église et passer devant le lavoir.
  16. Arrivé à la Pestière, descendre à droite un chemin herbeux. Couper le chemin d'accès à une ancienne carrière de sable et monter tout droit le raidillon.
  17. Déboucher au hameau de la Beaudorière et monter à gauche par la VC 209. Après un double-virage, prendre à droite un chemin de terre, à travers bois. Déboucher sur le chemin de la Louveterie.
  18. Prendre à droite. Descendre par un chemin cailllouteux. A la rencontre d'un chemin, bifurquer à gauche vers la Dougère. Arrivé au hameau, monter à gauche sur le plateau par un chemin caillouteux, en partie en sous-bois.
  19. A la Petite Forêt, continuer sur 250m par un chemin goudronné. prendre à droite un chemin de terre empierré qui longe le bois des Cracotières puis y pénétrer. Resdescendre à travers bois par un très agréable chemin creux en sortie du bois. A une intersection, prendre à gauche pour rejoindre la D 918 au hameau de la Pézassière.
  20. Retour au départ par la piste parallèle à la D 918.
  • Départ : Bretoncelles
  • Arrivée : Bretoncelles
  • Communes traversées : Bretoncelles, Dorceau, La Madeleine-Bouvet et Moutiers-au-Perche

Météo


Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Maison du Parc naturel régional du Perche

Manoir de Courboyer - Nocé, 61340 Perche-en-Nocé

http://parc-naturel-perche.frinfo.tourisme@parc-naturel-perche.fr02 33 25 70 10

Office du Tourisme Coeur du Perche

22, rue Marcel Louvel, 61110 Rémalard-en-Perche

http://tourisme.coeurduperche.comtourisme@coeurduperche.fr02 33 73 71 94

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Parking du complexe sportif

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
27