La boucle des Trois Moulins
>>
Accueil
>
À pied
>
La boucle des Trois Moulins
Bretoncelles

La boucle des Trois Moulins

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette boucle est faite pour les plus aguerris des randonneurs ! Elle invite à une vraie déconnexion pour une marche à la journée. Prévoir de bonnes chaussures, suffisamment d'eau et un bon pique-nique (il y aura plusieurs haltes possibles sur le circuit !).
Ce circuit vous emmène par les bois de Saussay et vous fera traverser plusieurs cours d'eau, à la découverte de plusieurs moulins mais aussi de nombreux autres éléments patrimoniaux. Vous emprunterez un temps la fameuse voie verte Condé-Alençon et croiserait sans doute alors quelques autres personnes en balade...
Circuit également accessible en VTC et VTT.

Les 8 patrimoines à découvrir

  • Architecture

    L'église de Bretoncelles

    Pendant la première moitié du XVIème siècle, l’église de Bretoncelles est entièrement reconstruite dans le style gothique flamboyant.

    Une grande porte permet d’entrer dans l’édifice. Cette porte est couverte d’un tympan très ouvragé et encadré de pinacles de style gothique.

    Deux bas-côtés sont construits, chacun ouvre sur la nef par des arcades en arc brisé. Celui du nord compte trois travées et celui du sud en a cinq. Chaque bas-côté donne à l’extérieur l’apparence d’une seule et même chapelle, ayant son fronton et ses combles indépendants dont les charpentes viennent s’appuyer sur celle de la nef.

    Un clocher de plan carré a été accolé sur la droite de la nef près de la grande porte d’entrée. La tour est une construction massive avec contreforts à ressauts. Le haut de la charpente de la tour est couvert d’un dôme en ardoises couronné d’un lanternon ajouré.

    Deux retables, de style Louis XIII, sont en pierres avec polychromie.

    Guide de visite disponible ICI

  • Architecture

    Le Moulin d'Arrondeau

    Ce moulin fournira l'électricité pour la commune de 1908 à 1934. Toujours très fleuri par ses propriétaires actuels, la route de Bretoncelles à Rémalard passait jadis par ce moulin. Il est un des rares moulins sur la Corbionne, ayant conservé une très belle allure.

  • Point d'eau

    La Corbionne

    Bretoncelles est dans le bassin hydrographique de la Loire par son sous affluent, la Corbionne, qui se déverse dans l'Huisne.  La Corbionne et ses affluents totalisent 63 km de cours d'eau qui s'écoulent dans des vallées préservées de patures et de bois. Le débit soutenu, la fraicheur de l'eau courante, la variété des habitats aquatiques sont à l'origine d'une faune piscicole remarquable : truites fario et l'ombre commun.
  • Histoire

    Le Noyer, un fief seigneurial

    Le Noyer, un fief seigneurial. Cette simple demeure d'un petit hobereau aurait été construite au XVIe. Cette propriété se singularise par sa tour coiffée d'un toit conique. Le profil de sa corniche en talon semble témoigner d'une exacte concordance de temps avec le Petit Courboyer, en Ste Gauburge, dont la tour est datée de 1592.

  • Histoire

    La Chaussée

    La chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs a été construite en 1874 sur l’emplacement d’un oratoire du XVIesiècle. Une légende entoure cette chapelle (cf. « Le Hameau de la Chaussée » (Circuit n°11 Perche Rémalardais)

    Sur la place devant la chapelle une plaque rend hommage à Algirdas Julien Greimas (1917-1992), linguiste et sémioticien fondateur de la sémantique structurale, qui avait choisi le hameau de la Chaussée pour y trouver le calme et les lumières de sa Lituanie natale.
  • Histoire

    Le hameau de la Chaussée

    Le toponyme"la Chaussée" témoigne d'une voie antique qui a donné son nom au hameau.

    Communément appelé "voie romaine", chemin ferré ou chemin des Césars, son tracé tenait compte de la topographie, utilisant souvent les lignes de crêtes qui permettaient la surveillance des alentours.

    Situé sur un lieu de passage, ce village relevait autrefois de Saint-Germain-des-Grois, paroisse voisine. Vers 1530, une famine et une grand mortalité décimaient la région. les habitants, devant le manque d'empressement du curé envers leurs malades et leurs morts, s'affranchirent de Saint-Germain pour dépendre de Condé. Ils élevèrent alors, à La Chaussée, un 1er oratoire, remplacé en 1874 par la chapelle actuelle, dédiée à Notre-Dame des sept douleurs. Tout près est aussi érigé une croix, la croix Saint-Michel.
  • Histoire

    Stèle commémorative

    A la mémoire du pilote Bernard Jacobs

    Le 6 juillet 1944, vers 7h50, une escadrille de "12 P 38 Lightening" décolle de la base de Warwell, dans le sud de l'Angleterre.
    Leur mission : une série d'attaques en piqué d'objectifs d'opportunité, dans le secteur de Saint-Calais (72).
    Au retour, un appareil chercha à détruire en rase mottes la sous-station électrique de Condé.
    De son aile gauche, l'avion percuta la cime d'un chêne et explosa au sol. Le pilote, le lieutenant Bernard Jacobs, périt carbonisé.
    Ses restes furent déposés au cimetière américain de Saint-James, dans la Manche. 

    50 ans plus tard, cette stèle fut élevée à la mémoire de ce jeune aviateur.
  • Flore

    La bruyère commune

    La bruyère commune, présente en abondance sur les terrains acides, ensoleillés et bien drainés constitue le restaurant des abeilles !

    Plante utilitaire, la bruyère était utilisée autrefois pour couvrir les loges des sabotiers ou charbonniers. Elle servait aussi au rembourrage des matelas et à la confection de balais.


Description

Quitter le parking en passant devant les écoles. Au carrefour, prendre à gauche et tourner à droite aux feux. Gagner le centre du bourg en suivant la D918. Place Général de Gaulle ; direction Condé-sur-Huisne.
  1. Dans le virage, prendre à droite le chemin qui descend vers le Moulin d’Arrondeau. Franchir la Corbionne par la passerelle (à noter : le gué sur la droite) et le bief (pont de pierre). Au moulin, continuer tout droit vers la Moitillière. Monter jusqu’à la Croix Guérin et tourner à gauche (signalétique). La Rue. Saussay. Continuer sur la route goudronnée. A hauteur de l’étang du Val, suivre tout droit le chemin empierré. Le Val.
  2. Au carrefour (barrière), bifurquer à gauche. Descendre pour rejoindre la D38 au Gravier. Suivre à droite la Départementale sur 250 m. Tourner à gauche vers le Noyer. Prendre le chemin de la Butte du Noyer montant en forêt. Passer sous la ligne à haute tension. A un carrefour en « Y », à gauche pour gagner la Bouillerie.
  3. Au carrefour, prendre un chemin à gauche pour rejoindre la D287 à la Marnière. La suivre à gauche sur 250 m. Tourner à droite vers la Craponnerie. Continuer le chemin goudronné ; tourner à gauche à une intersection. Le Grand Ronceray. Le Trou Boutier. Peu après la Gertrie, déboucher sur une voie goudronnée, puis prendre à gauche pour arriver au hameau de la Chaussée. A son entrée, prendre à gauche le chemin qui, passant près d’un petit étang (table pique-nique), ramène au centre du hameau. Gagner la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs, (table pique-nique) puis la D622 à la Croix Saint-Michel.
  4. Suivre la D622 à droite sur 400 m. Au carrefour (croix), prendre deux fois à gauche puis, peu après à droite. Traverser le hameau de la Piffelière. Aux dernières maisons, continuer par un chemin de terre qui descend en pente douce. Rejoindre le hameau de la Haute Roche. A droite, puis à gauche ; franchir la Corbionne sur une passerelle (site pittoresque) et gagner le moulin de la Basse Roche (restaurant). Retour à la Haute Roche pour prendre à gauche, puis à droite, la Voie Verte.
  5. Suivez la Voie Verte sur 5 km. La Noue. Le Cottage.
  6. Arrivé à la « Halte de Dorceau », ancienne petite gare, prendre la route à droite. Passer sur le pont de l’Huisne (site pittoresque). Après le moulin de Dorceau, prendre à droite le chemin de Gains puis encore à droite, le chemin des Petites Rivières passant sur la Couette. Gagner la D10. La suivre, à droite, sur une vingtaine de mètres. La traverser pour monter, en face, le chemin de la Fuie, goudronné au départ, puis empierré.
  7. A Beauregard (tour), bifurquer à droite vers la Guénetterie, puis tourner à angle droit, à gauche, vers la Gibonnière. Traverser le hameau, couper une voie communale et monter en face un chemin forestier. Au carrefour en fourche, obliquer à gauche (Chemin de César) pour rejoindre la D38, à travers bois. Descendre la Départementale à droite sur 100 m et, à gauche, passer par la barrière pour prendre un sentier en forêt. Couper la large allée de la ligne à haute tension ; continuer le sentier, à l’orée de la forêt de Saussay jusqu’à la barrière. Retour, depuis le point n° 2 par l’itinéraire de départ.
  • Départ : Bretoncelles
  • Arrivée : Bretoncelles
  • Communes traversées : Bretoncelles, Dorceau, Saint-Germain-des-Grois et Condé-sur-Huisne

Météo


Profil altimétrique


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
25